Publisher Theme
I’m a gamer, always have been.

Programme Algeria Venture – Google : 14 startups sélectionnées pour développer leurs compétences

0 72

Renforcer» le capital connaissance de ces startups par des formations «best in class» avec un des géants mondiaux de la Tech.

L’accélérateur public et centre d’open innovation «Algeria venture» a donné, hier à Alger, le coup d’envoi de son programme d’accélération «Boost competencies entrepreneurship» (BCEP), en partenariat avec le réseau «Google for startups accelerator Mena» dont le représentant, Salim Abid, a fait le déplacement en sa qualité de «Head of google for startup accelerator Mena».

Lancé le 21 avril dernier, en format hybride pour une d’une durée de trois mois, le BCEP abrite 14 startups venues des wilayas de Blida, Oran, Batna, M’sila, Bejaia et Alger et activant dans les secteurs des TIC, de la biotechnologie, de l’intelligence artificielle, du e-commerce, la logistique et de l’éducation. Il faut dire que ces startups bénéficieront de formations techniques et thématiques en finance, «crowfunding», marketing et RH, mais aussi de mentorat passant par des rendez-vous individuels avec des référents, de la mise en réseau avec de potentiels investisseurs et des échanges d’expérience avec des fondateurs de startups de renommée mondiale. Présent à cet événement, le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l’économie de la connaissance et des Start-ups a indiqué que le programme d’accélération dédié aux porteurs de projets et startups labellisée «BCEP» a pour objectif de booster la croissance des startups en les formant et les accompagnant dans l’acquisition et le développement des compétences nécessaires par le biais de workshops et de cours. «Ce programme unique et innovant offre la possibilité aux fondateurs accélérés une panoplie d’outils techniques et commerciaux, ainsi que stratégiques leurs permettant de croître tant à l’échelle nationale qu’international et d’être confronté au réseau mondial d’investisseurs», a souligné Yacine El Mahdi Walid.

De son côté, le directeur général d’Algeria venture, Sid Ali Zerrouki, a déclaré que ce programme d’accélération s’inscrit dans le plan d’actions tracé par le centre qu’il préside et vise à «renforcer» le capital connaissance de ces startups en leur offrant des formations «best in class» désignées avec un des géants mondiaux de la Tech dans le but d’une économie «prospère», basée sur la «connaissance» et conduite par des startups «100% algériennes». Pour sa part, le «Head of google for startup accelerator Mena’’, Salim Abid, a affirmé que «Google Dev Ecosystem» a construit, depuis 2012, une communauté «solide» en Algérie et ce, en formant des dizaines de milliers de développeurs. Entre 2020 et 2022, plus de 110.000 étudiants et autres développeurs à travers plus de 500 évènements ont été formés. «Actuellement, nous continuons à discuter de plusieurs programmes pour activer l’écosystème des startups dans tous ses aspects», a-t-il révélé.

Enfin, le Pr Youssef Mentalecheta, fondateur de l’Institut national de formation en informatique (INI) en 1969, à Oued Smar, considéré comme la première personne à avoir introduit internet en Algérie, a honoré les porteurs de projets par sa présence et tenu surtout à les encourager. «C’est l’expérience qui éclaire le chemin. Vivez vos passions et vous trouverez votre bonheur au bout du chemin», s’est-il adressé à l’élite de demain, sous les applaudissements de l’auditoire, les appelant à cette occasion à aller de l’avant. «Foncez tout droit car avec la volonté, on ne peut que réussir», assure le chercheur.

Souce: Lire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.