Des administrateurs seront désignés dès septembre pour les entreprises privées dont les comptes sont gelés

0

Selon des sources fiables, à partir du mois prochain ,des administrateurs qualifiés se mettront à l’œuvre afin d’assurer la continuité des entreprises privées dont les patrons sont incarcérés à la prison d’El Harrach.

 

La proposition du comité intersectoriel ad hoc, institué par le Premier ministre, chargé du suivi des activités économiques et de la préservation de l’outil de production nationale, passera à l’action.

Dans un document diffusé récemment par l’APS ,le ministère des finances a expliqué que «Face aux risques social, économique et financier identifiés, il est clair que la situation des entreprises et des projets concernés par des décisions judiciaires de gel de leurs comptes bancaires commande l’adoption de mesures de sauvegarde adéquates de l’outil de production et des emplois, et ce, en conformité avec la loi». Le département de Mohamed Loukal a écrit qu’il s’agissait de «proposer aux autorités judiciaires compétentes, dans le respect de la législation pertinente, lorsque la situation d’une entreprise ou d’un projet économique et industriel concerné par les présentes dispositions le commande, la désignation d’un administrateur (indépendant et/ou séquestre) justifiant de qualités avérées pour assurer la continuité de la gestion de la société, en concertation avec ses organes sociaux et/ou de management».

Le ministère des finances a déclaré que la mission de «l’administrateur indépendant désigné consistera à superviser les activités de l’entreprise, contrôler les flux financiers et les approvisionnements» et «de manière générale, l’administrateur indépendant veillera à la préservation du patrimoine de l’entreprise et à la continuité de ses activités, dans le strict respect de la législation en vigueur».

L’économie nationale est confrontée à plusieurs obstacles et elle est exposé à une véritable faillite.

Source: La Rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.