Le gouvernement pense à un cadre juridique dédié aux startups

0

D’après le ministre du commerce Said Djellab, une rencontre sera organisée prochainement pour l’encadrement des startups numériques, spécialement  la mise en place d’une stratégie et d’une règle administrant ce genre d’entreprises, et il a confirmé lors d’une Conférence sur le rôle des startups numériques algériennes dans l’économie nationale, que cet évènement sera organisé  dans le cadre de la 52e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA).

 

Selon l’APS, l’objectif derrière le regroupement des entreprises et des  startups est la création d’une passerelle de collaboration entre elles et de s’orienter vers une économie nationale numérique.

Le ministre a dit qu’il est « impératif d’accompagner et d’encourager ces jeunes, et mettre à profit leurs idées pour concrétiser davantage d’intégration dans l’économie et créer une économie nationale numérique  » et « L’Algérie a besoin de développer une économie numérique qui repose sur les expertises nationales jeunes dans ce domaine, sans recourir à l’importation de services de sociétés étrangères », il a ajouté que ces entreprises peuvent constituer une ressource nationale pour la devise hors hydrocarbures, grâce à leur capacité à exporter leurs services vers l’étranger.

Said Djellab a décrit ces entreprises comme un  « facteur puissant dans le développement de l’économie numérique ».

Source: Rédaction

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.