Le groupe Cevital conclut un partenariat avec un leader allemand dans la fabrication de l’outillage automobile

0

Le Patron du Groupe Cevital, Issad Rebrab, a conclu mercredi passé, un partenariat avec le groupe allemand « Siebnwurths » leader mondial dans la fabrication de l’outillage et l’équipement automobiles, a annoncé le groupe, sans donner plus de détails.

Ce partenariat a été annoncé lors d’une visite effectuée par une délégation allemande à l’usine Oxxo (fabrication de fenêtres et portes PVC), une filiale du groupe Cevital, implantée dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj.

Ainsi, avec ce partenariat, Issad Rebrab veut participer au développement de l’industrie de montage de véhicule en Algérie, en investissant dans le créneau de la sous-traitance qui constitue le maillon faible de cette activité naissante.

Ce partenariat vient, en effet, au moment où le secteur de l’industrie de montage de véhicules est complètement chamboulé par plusieurs polémiques, notamment, les prix jugés trop chers suscitant une campagne de boycott qui dure depuis plusieurs semaines, des usines de montage accusés de verser dans des importations déguisées de voitures en les faisant passer par des véhicules montés localement…etc.

Or, actuellement, même si, jugée naissante par le Gouvernement, et que le cahier des charges élaboré par le Ministère de l’Industrie pour réguler cette activité. Les usines de montage de voitures en exploitations, n’ont réalisé aucun taux d’intégration, malgré, les avantages et toutes les facilités dont elles ont bénéficié.

Et preuve en est, la facture des importations des collections CKD/SKD destinées au montage de véhicules toutes catégories, a doublé sur les deux premiers mois de l’année en cours en atteignant 449,1 millions de dollars, contre 219,5 millions de dollars sur la même période de 2017, en hausse de près de 230 millions de dollars (+104%).

Espérant toutefois, que ce nouveau partenariat entre le Cevital et ce leader mondial de l’outillage automobile qu’est «Siebnwurths», fera sourire les pouvoirs publics. Car, il est utile de rappeler, en dépit de tous les blocages de ses projets auxquels fait face le groupe privé, et le plus en vue, c’est le blocage depuis plus d’une année par l’Entreprise du port de Bejaia, de son projet d’usine de trituration de graines oléagineuses. Il continue d’investir et de participer au développement économique du pays.

A rappeler également que, le patron de Cevital, a exprimé, il y a quelques semaines, son souhait , de travailler avec le groupe japonais Toyota pour la mise en place d’une usine de fabrication de véhicules automobiles d’une capacité de pas moins de 350.000 unités. par an. «Il s’agit bien d’une usine de fabrication et non pas de montage, uniquement», avait-t-il déclaré aux hommes d’affaires japonais qui étaient en visite à son usine de MFG à Larbaa (Blida).

Algérie Eco

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.