Instagram lance un bouton « Shopping » et se transforme en site de vente en ligne

0

Instagram cède à la mode du e-commerce avec une nouvelle fonctionnalité permettant à ses utilisateurs d’acheter des produits mis en avant dans les publications des marques en un clic.

nstagram passe la seconde pour monétiser son audience record. Le réseau social de partage de photos et de vidéos fréquenté par 800 millions de personnes à travers le monde a annoncé mardi 20 mars le lancement de la fonctionnalité « Shopping » en France. La fonction est également déployée en Allemagne, au Royaume-Uni, en Espagne, en Italie, au Canada, en Australie et au Brésil.

Le bouton « Shopping » permet aux marques de taguer des produits directement dans leurs publications, comme s’il s’agissait d’une personne, et d’y associer un lien vers le site marchand de l’entreprise. Ce système sonne le glas des « link in the bio ». Les utilisateurs peuvent désormais être redirigés en un clic vers la page Instagram consacrée au produit en question où ils trouveront un lien vers le site vendeur sans avoir à rechercher la référence sur le Web.

« Nos utilisateurs se rendent tous les jours sur Instagram pour découvrir et acheter des produits de leurs marques préférées. Nous voulons fluidifier encore plus cette expérience. Qu’il s’agisse d’un artisan local, d’un fleuriste ou d’un magasin de vêtements, acheter directement via Instagram n’a jamais été aussi facile », explique la société dans un communiqué. La fonctionnalité est déployée aux États-Unis depuis 2016. Selon le réseau social, elle aurait largement augmenté l’audience et les ventes en ligne des entreprises qui l’utilisent.

Cinq produits maximum par publication

Toutes les entreprises peuvent utiliser la fonctionnalité. Elles doivent pour cela disposer d’un compte « business ». Instagram en recense aujourd’hui plus de 25 millions à travers le monde, ainsi que deux millions d’annonceurs.

Les marques ont la possibilité de taguer cinq produits maximum par publication. Si elles utilisent un carrousel d’images, elles peuvent alors en taguer jusqu’à vingt. Elles ne peuvent pas encore le faire dans les « stories ».

Seuls les produits physiques livrables sont éligibles pour l’instant. Les vêtements, cosmétiques et produits technologiques sont les premiers concernés. « Shopping » ne fonctionne pas encore avec les services. Mais Instagram pourrait rapidement ouvrir le bouton shopping aux restaurants, bars, tour-opérateurs, compagnies aériennes et autres professionnels du tourisme.

RTL

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.