Les tarifs de l’internet en Algérie sont les plus chers du Maghreb

0

Les chiffres de l’Assemblée populaire nationale (APN) ont révélé que « les prix des services internet en Algérie sont considérés comme les plus chers dans les pays du Maghreb, sur la base des prix comparatifs en Tunisie et au Maroc »,  a rapporté ce dimanche le quotidien Al Khabar.

En effet, lors des débuts sur le projet de loi sur le commerce électronique, les députés ont souligné que « l’offre d’un débit estimé à 100 Mbit/s est estimée au Maroc à 6.200 dinars, alors que le même flux de services Internet en Tunisie coûte 7.700 dinars. Alors qu’en Algérie il s’élève à 25.000 dinars, le prix les plus élevés du Maghreb », selon la même source.

Les mêmes chiffres montrent que « les mêmes choses ont été observées pour des volumes moindres que les flux, où le coût estimé d’un service avec un débit de 20 mégaoctets par seconde, équivalent à 2.690 dinars algériens en Tunisie, est plus élevé en Algérie pour le même débit internet à 7.900 dinars, selon la même source, ajoutant « il en va de même pour les services internet pour 50 Mo, qui coûtent 15.000 dinars en Algérie, alors que le prix de la transaction en Tunisie équivaut à 5.300 dinars », selon la même source.

En plus des tarifs des services internet, les mêmes chiffres ont montré que «la taxe imposée par les pouvoirs publics, est plus faible en Algérie que dans les pays voisins, il en va de même pour la taxe sur la valeur, d’autant plus que les fournisseurs de services internet bénéficient des avantages fiscaux ».

Par ailleurs, les pouvoirs publics, notamment le ministère de souhaitent promouvoir l’utilisation des technologies de l’information et de communication, afin de faciliter et d’encourager le commerce électronique et l’économie numérique.

Pour rappel, le dernier rapport de « inclusive internet index 2018 », a classé l’Algérie à 66è place au monde et à la 7è place en Afrique sur 86 pays étudiés.

Algerie Eco

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.